Nos engagements pour un département écologiste et solidaire

Mobilisons-nous pour le climat et la biodiversité ; une alimentation bio et locale du champ à l'assiette ; soutenons de nouvelles pratiques dans les collèges ; encourageons la culture ; affirmons comme capitales les solidarités et la protection de l'enfance ; renouvelons la démocratie ; des élections uniques en leur genre

La crise sanitaire a bouleversé nos certitudes dans bien des domaines. Nous percevons mieux quels sont nos besoins réels et essentiels. L’attention aux personnes, les solidarités deviennent primordiales. Donner accès à une alimentation de qualité au plus grand nombre participe à une politique de santé publique. La richesse de la biodiversité représente un rempart pour préserver notre avenir et la beauté de notre monde.
Face aux urgences climatiques, sociales et démocratiques, il faut des élu.e.s écologistes, convaincu.e.s et sincères, engagé.e.s à temps plein.

MOBILISONS-NOUS POUR LE CLIMAT ET LA BIODIVERSITÉ !
L’urgence climatique n’est plus à prouver. Nous devons agir aujourd’hui contre le réchauffement climatique qui met en danger l’humanité et le vivant et accentue les inégalités.

Nos axes de travail :

Lutter contre le dérèglement climatique et préserver la biodiversité
Nous voterons l’état d’urgence climatique et mettrons en place une évaluation préalable des impacts climatiques de tous les projets de la collectivité. Nous participerons à la reconquête de la qualité de l’eau, à la préservation de la biodiversité et des terres agricoles en coopérant avec les autres collectivités.
Mettre fin à la précarité énergétique
Nous financerons les agences locales de l’énergie et du climat pour construire un véritable service public de la rénovation énergétique. Nous encouragerons les projets d’isolation des bâtiments anciens et entamerons la rénovation énergétique du bâti de la collectivité et des partenaires. Nous proposerons des solutions de tiers-financement pour les travaux de rénovation énergétique des propriétaires modestes, sous forme de prêts à taux zéro.
Abandonner les projets de contournements urbains
Cet argent sera réinvesti dans le développement des mobilités douces (construction d’itinéraires cyclables en étoiles autour des collèges, prêt de vélos aux collégien.ne.s) et la sauvegarde de la biodiversité.
Végétaliser en pleine terre le bâti de la collectivité et le foncier, notamment les cours de collèges en y associant les jeunes.

UNE ALIMENTATION BIO ET LOCALE DU CHAMP À L’ASSIETTE

Nos engagements :
• 50% d’alimentation bio locale dans la restauration collective (avec un objectif de 100%)
• un menu alternatif végétarien complet
• réduire le gaspillage
• supprimer le plastique alimentaire

Notre méthode :
• former les chefs de cuisine
• soutenir la création de plateformes de distribution et de légumeries
• accompagner les producteurs locaux, pour répondre aux appels d’offres afin de favoriser le circuit court

SOUTENONS DE NOUVELLES PRATIQUES DANS LES COLLÈGES

Pour lutter contre la fracture numérique, nous prêterons des ordinateurs reconditionnés aux collègien.ne.s et les accompagnerons à l’usage de l’Internet et des logiciels libres.
Nous sensibiliserons les collégien.e.s à l’environnement, l’égalité femme-homme, la lutte contre les harcèlements et les discriminations mais aussi à la prise et au respect de la parole publique et à l’organisation d’actions collectives.

ENCOURAGEONS LA CULTURE

Nous nous assurerons de rendre la culture accessible sur tout le territoire. Nous valoriserons en particulier les cultures populaire du milieu rural.
Nous participerons à l’apprentissage et à la pratique du breton et du gallo de l’école à l’âge adulte. Une visibilité de ces langues sera assurée par le département dans sa communication.

AFFIRMONS COMME CAPITALES LES SOLIDARITÉS ET LA PROTECTION DE L’ENFANCE
Nous voulons un département exemplaire en matière de solidarités. La bonne santé économique de notre territoire doit permettre la répartition des richesses, des solutions existent et n’ont pas encore été essayées !

Nos propositions :

• Contre la précarité
Nous expérimenterons un Minimum Social Garanti dès 18 ans. Nous faciliterons l’accès aux droits et services publics pour les familles monoparentales.
• Pour prendre soin des plus fragiles
Nous accompagnerons les auxiliaires de vie et les aidants familiaux en animant des espaces dédiés à la formation continue. Nous augmenterons les effectifs et la formation des travailleurs sociaux de la protection de l’enfance. Nous protégerons les mineur.e.s isolé.e.s au même titre que tous les enfants du territoire, conformément à la Convention internationale des droits de l’enfant. Nous doterons les équipes des centres de secours et d’incendie d’un budget à la hauteur de leurs besoins et de leurs missions.
• Pour l’égalité des droits
Nous déclarerons le département LGBTQI-friendly. Nous soutiendrons la participation sociale, culturelle et sportive des personnes en situation de handicap. Nous soutiendrons la gouvernance partagée dans les maisons de retraite. Nous appuierons le développement d’initiatives culturelles, économiques, ménagères et de loisirs permettant une autonomie maximum des personnes âgées.
• Pour le logement
Nous soutiendrons la construction de logements intergénérationnels, partagés et inclusifs pour préserver de l’isolement nos aînés et les personnes en situation de handicap. Nous participerons financièrement aux offices fonciers solidaires du territoire pour améliorer l’accès à la propriété pour tou.te.s. Nous assurerons des places en structures d’hébergement d’urgence en nombre suffisant pour les jeunes en rupture familiale et les femmes victimes de violences.
• Pour l’emploi
Nous poursuivrons l’expérience « Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée » en collaboration avec les collectivités, afin de créer des emplois stables, de proximité, respectueux de l’environnement, à destination de personnes éloignées de l’emploi.

RENOUVELONS LA DÉMOCRATIE !

Nos engagements s’organiseront dans le cadre des compétences de la collectivité (action sociale, amélioration de l’accessibilité des services aux publics, voirie départementale…) et en coordination avec les autres collectivités notamment dans les compétences partagées (culture, sport, tourisme, promotion du breton et du gallo, éducation populaire).
Nous demanderons la retransmission des débats publics sur internet. Nous organiserons un
droit à la prise de parole citoyenne en séance. Nous mettrons en place un dispositif d’implication citoyenne pour les projets structurants. Les élus-es de la liste L’Ecologie pour l’Ille et Vilaine prendront les dispositions pour être facilement accessibles. Nous ne cumulerons pas les mandats.

DES ÉLECTIONS UNIQUES EN LEUR GENRE

Les départementales sont des élections à 2 tours pour lesquelles notre territoire est divisé en 27 cantons. Vous allez y élire un binôme femme-homme pour siéger à l’assemblée départementale. Dès le 20 juin pour le premier tour, vous allez voter 2 fois : pour les élections départementales et pour les élections régionales.
Vous aurez l’occasion historique de faire gagner l’écologie en Bretagne et de faire entrer pour la première fois des élu∙e∙s écologistes et fédéralistes au conseil départemental d’Ille-et-Vilaine !
Pour que nous sortions des demi-mesures, des contradictions et des incohérences, pour bâtir ensemble un projet de société solidaire, votez dès le premier tour pour des élu.e.s écologistes, car aucune fusion n’est possible au second tour pour cette élection.